Un massage destiné au sportifs par son aspect technique mais qui peut se décliner en un soin plus doux dans sa pratique  !

Le massage Suédois est originaire d'Europe du Nord. Son précurseur Per Henrik Ling (1776-1839), maître d'escrime et de gymnastique, reprend le chemin de la faculté et devient médecin. Il décrit d'abord les aspects médicaux, pour que le soin soit pratiqué partout, y compris en milieu hospitalier insistant sur les effets thérapeutiques. Bien que prosélyte passionné, il omet de formaliser son massage et de le décrire précisément. Malgré tout sa méthode fait de nombreux adeptes...

C'est son successeur, le docteur hollandais Johan Georg Mezger (1838-1909), qui a rédigé un protocole établi à partir de morceaux épars du travail de Ling, enrichi par sa propre expérience. Sa réputation grandissant, les patients viennent de toute l'Europe voir celui qui guérit par le massage.

​C'est le massage de remise en forme préféré des grands sportifs, mais il convient également aux personnes dont l’activité physique est insuffisante en favorisant la circulation sanguine et aidant à l’élimination des toxines.

Il soigne les muscles contractés ou épuisés par l'effort. C'est un massage "vigoureux" qui cherche à provoquer une détente optimale des tissus musculaires obtenue avec des manœuvres fermes, bien ciblées et jamais violentes. La profondeur s'atteint toujours avec progressivité, jamais en force car on travaille à un rythme lent et toujours à l'écoute pour ne pas heurter le corps. Il fait partie des massages les plus courants en soulageant différentes douleurs telles que les courbatures, les douleurs chroniques et aiguës du dos et de l'arthrose du genou.

Le massage sportif utilise des pressions plus fortes et travaille sur les tendons, le fascia (membrane protectrice qui enveloppe les os et les articulations) et les muscles. ​Il lutte contre le stress, l'anxiété et la dépression et concourt à une action relaxante et profonde pour rétablir l’harmonie de votre corps et votre esprit en stimulant l’autoguérison. Ce processus a pour but d’aider à nourrir, détoxifier le muscle, transmettre les hormones, cicatriser plus rapidement pour une bonne récupération des organes.

Les mouvements pratiqués tels que l’effleurage, le pétrissage, la friction, le drainage, la percussion, la vibration, se font suivant un certain ordre pour donner un effet similaire à celui d’une séance de gymnastique.